Le 25 septembre :
mobilisation nationale à Paris

LES ENFANTS DOIVENT ÊTRE PROTÉGÉS

En 2023, plus de 3 000 enfants vivent à la rue

En 2024, 130 000 enfants subiront des violences sexuelles

Fin 2023, 3 350 enfants sont sur liste d’attente de leur mesure de placement

En 2023, 8 000 jeunes, anciens enfants placés sont sans domicile fixe

En 2023, 10 000 jeunes sont abandonnés à leur sort à leur majorité, malgré la loi

En 2024, combien de milliers d’enfants sont en danger dans leur famille sans que nous le sachions ?

La Convention internationale des droits de l’enfant stipule que l’État s’engage à «assurer à l’enfant la protection et les soins nécessaires à son bienêtre». Négligences, délaissements, maltraitances, violences, décès : plus de 400 000 enfants doivent être protégés par les pouvoirs publics, inconditionnellement, et de manière équitable dans tous les départements.

Nombre d’entre eux ne sont pas accompagnés correctement.
Nombre d’entre eux ne sont pas protégés suffisamment longtemps.
Nombre d’entre eux ne sont pas considérés comme des personnes dont les droits comptent tout autant que pour chacun d’entre nous. Certains voient leurs droits bafoués du fait de leur origine.
Nombre d’entre eux n’ont pas un toit au-dessus de leur tête.
Nombre d’entre eux ne peuvent pas s’endormir en sécurité.

Malgré des milliers d’associations engagées sur l’ensemble du territoire, la protection de l’enfance est, en France, en train de sombrer.

  • Le service public de la justice est saturé, malgré l’investissement des juges des enfants et des autres professionnels de la justice. Les décisions de justice visant à assurer la sécurité des enfants ne sont pas exécutées avant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Chaque jour, des enfants reconnus victimes s’accumulent sur liste d’attente, sans être sortis du danger.

  • Les associations sont exsangues financièrement et manquent de professionnels : elles protègent de leur mieux les enfants avec des bouts de ficelle, victimes d’économies de bouts de chandelle

  • Les travailleurs sociaux sont en surrégime : engagés pour donner aux enfants les mêmes chances qu’aux autres, certains d’entre eux subissent des conditions de travail qui les empêchent d'être bientraitants auprès des enfants qu'ils accompagnent. Leur travail est ignoré par la société alors qu’il participe à la solidarité nationale.

120 ans après la création de l’Aide sociale à l’enfance dans une des plus grandes démocraties du monde, de nombreux enfants demeurent victimes des défaillances d’un système conçu pour les protéger. Bâti sur des principes nobles et des droits universels, l’édifice s’est effrité au fil des années, faute de volonté des politiques et de l’État.

Le 25 septembre 2024, à Paris, aux Invalides

JE ME MOBILISE POUR UNE PROTECTION DE L’ENFANCE DIGNE – POUR LES DROITS DES ENFANTS – PARCE QUE JE NE ME RÉSIGNE PAS

Le collectif

Les 400 000 est un collectif regroupant des associations, institutions, fédérations et acteurs de la société civile engagés dans la protection de l'enfance. Unis par la conviction que chacun mérite une enfance respectueuse de ses droits et de ses besoins, les membres du collectif appellent les pouvoirs publics à prendre des mesures concrètes et urgentes pour assurer une protection digne et équitable pour tous les enfants. Toute structure et toute personne partageant ces valeurs est invitée à se joindre au collectif et à se mobiliser le 25 septembre prochain.

Je m'associe au collectif

Vous souhaitez rallier notre collectif et participer à la mobilisation du 25 septembre prochain ? Remplissez le formulaire pour recevoir toutes les informations nécessaires à cet événement. Rejoignez-nous et faites entendre votre voix en faveur de la protection de l'enfance.

Je représente une association

Informations de l'association

Tous les champs sont obligatoires

Je suis citoyen

Vos informations

Tous les champs sont obligatoires

Ou écrivez-nous directement à : Les400000@cnape.fr

Membres